website builder
5 erreurs de SEO / référencement à ne pas commettre

5 erreurs de SEO / référencement à ne pas commettre

Traduction : Guillaume Contal

Il existe, dans le SEO, de nombreux aspects à prendre en compte. Les rassembler tous de manière efficace peut s’avérer complexe. Pour vous aider à suivre l'algorithme de Google qui est en constante évolution, à éviter les pénalités que peuvent infliger les moteurs de recherche et devenir un site fiable dans un web saturé de contenu, nous avons dressé une liste de cinq erreurs à ne plus commettre.


1. Lancer votre nouveau site sans redirection


C'est le point le plus important pour toute entreprise qui planifie un nouveau site. Au niveau du référencement, faire migrer un site internet peut être complexe.


Afin de minimiser l'impact de cette migration sur votre trafic, il est essentiel d'avoir une stratégie bien mise en place. Si vos redirections ne sont pas préparées et implémentées, cela signifie que vos clients ne seront pas en mesure de vous trouver aussi facilement qu’avant et cela entraîne une baisse des revenus.

Erreur n° 1 : Lancer votre nouveau site sans redirection

Lorsque vous lancez un nouveau site ou que vous le faites migrer, il est important que vos redirections soient diffusées en même temps. Assurez-vous que vos équipes de référencement et de développement communiquent dès le départ et qu'elles ont un planning clair à suivre.


2. Ne pas informer vos équipes de modifications majeures sur le site


Certaines personnes oublient de mettre leur équipe de SEO au courant de tout changement majeur à leur site Web. Vous ne pensez peut-être pas que c'est nécessaire, mais si vous n'êtes pas sûr de l'impact que cela pourrait avoir sur vos classements, informez votre équipe de référencement.


Voici un exemple de ce qui s'est passé lorsqu'un dirigeant a modifié les URL sur environ 30% de son site sans mettre en place de redirections et surtout sans en avertir son équipe de référencement.

Changement d'URL

Leur visibilité de recherche a chuté et a effacé près de sept mois de travail, tout cela parce que leur équipe Web a fait le changement sans en parler au marketing. Si leur équipe de marketing avait été sollicitée, la chute aurait pu être en grande partie évitée.

Un simple e-mail ou un coup de téléphone auprès de votre expert SEO suffit, ainsi, vous vous assurez de ne pas vous retrouver avec une baisse du trafic qui aurait pu être évité.


Si vous planifiez de faire l’un des changements mentionnés dans cette liste, alors vous devez consulter votre équipe ou agence de référencement :

- Passer au HTTPS

- Suppression de sections ou de pages individuelles

- Ajouter de nouvelles sections

- Modification de la fonctionnalité ou de l'expérience utilisateur

- Changer la structure du site

- Modifications à copier sur des pages importantes


3. Les temps de chargement de 10 secondes ou plus 


Ce sont surtout les sites anciens qui souffrent de ce problème. Après des années de négligence sur différentes fonctionnalités, il arrive très souvent que la vitesse moyenne de chargement des pages d’un site soit supérieure à 10 secondes.

Les sites lents sont pénibles à utiliser, ils prennent longtemps à faire des actions simples, votre client est plus susceptible d'abandonner le site plutôt que d'essayer de continuer.


Google considère certes la vitesse de chargement des pages comme un facteur de classement SEO, mais les utilisateurs aussi exigent de meilleures performances sur les sites qu’ils consultent. Selon un sondage KissMetrics, 47% des utilisateurs attendent d’une page qu’elle se charge en deux secondes, voire même moins. Pour un site de commerce, la rapidité est d’autant plus importante et pourrait sérieusement affecter votre résultat net si vous ne la travaillez pas.


Prenez, le géant américain Walmart par exemple. Après avoir découvert qu’ils étaient le site de vente au détail le plus rapide à se charger comparé à d’autres sites comme Amazon ou eBay, ils ont décidé d'augmenter encore leurs performances en matière de vitesse, ce qui leur a permis d'augmenter leurs conversions jusqu'à +2%. Pour chaque 100 millisecondes d'amélioration, ils ont augmenté leurs revenus supplémentaires près de 1%.


La fluidité et la facilité d’accès de votre site sont primordiales à travailler, c’est l’une des premières choses que remarquera votre utilisateur en allant sur votre site, une sorte de première impression. Il faut donc la travailler, les premières secondes sur un site sont les plus importantes.

Si vous voulez tester la rapidité de votre site, utilisez l’outil Test My Site de Google, il permet de savoir le temps de chargement du site ainsi que de nombreuses autres informations essentielles à l’amélioration de votre site, c’est un outil qu’il faut utiliser régulièrement afin d’avoir toujours un site fluide.


4. « Cannibalisation » des mots-clés


Ce terme pourrait sembler étrange, mais il est en fait simple à comprendre. On appelle « cannibalisation » de mots-clés le fait d’avoir plus d'une page sur un site qui a un but très semblable ou traite le même sujet. Croyez-le ou non, votre plus grand concurrent dans la recherche pourrait être votre propre entreprise. C'est une tâche importante d'optimiser votre site pour se classer plus haut que vos concurrents, mais si vous ignorez le contenu de vos propres pages, vous pourriez être celui qui bloque votre succès.


Google ne peut pas dire laquelle de vos pages est la meilleure pour la requête de recherche. Ces pages sont souvent supprimés des moteurs de recherche car il est beaucoup plus facile pour Google de choisir une page appropriée sur un autre site où il est très clair que la page est la seule sur ce sujet.


Afin de corriger la « cannibalisation », assurez-vous d'auditer votre contenu pour identifier la duplication. Des outils comme Linkdex sont parfaits et peuvent vous aider à associer des mots-clés aux pages les plus pertinentes.


5. Ne pas créer de contenu de qualité


Cela vous semble une évidence, vous l'avez déjà entendu, mais il faut le répéter : le contenu est roi. Avec le lancement de Penguin, la mise à jour en temps réel de l'algorithme de Google, l'accent a été mis davantage sur un contenu frais et de qualité qui répond à l'intention de l'utilisateur.


Certaines organisations embauchent des rédacteurs de contenu bon marché ou utilisent des filateurs d'article pour produire un certain nombre d'articles à partir d'une pièce originale. Bien sûr, cela fait gagner du temps et peut contenir tous les bons mots-clés mappés, mais que peuvent en penser vos visiteurs ? S'ils ont l'impression que votre contenu n'est pas utile, ils quitteront la page rapidement et cesseront de revenir.


Un contenu de qualité signifie également plus de liens. Si votre site contient des informations dignes d’articles universitaires voire même de l’industrie, vos backlinks de qualité augmenteront. Cela vous donne également un atout à partager avec les éditeurs lors de l'élaboration de votre stratégie de création de liens.


Mettre l'accent sur le contenu de qualité et l'expérience utilisateur est l'un des aspects les plus importants prit en compte par Google lors du classement de votre site. Si les internautes visitent vos pages et prennent le temps de les lire, Google considère cela comme un signe que votre contenu est de haute qualité. Ce qui est important à retenir ici c’est que la qualité doit primer sur la quantité, et non l’inverse.



De mon propre point de vue, ces 5 conseils sont déjà une bonne piste pour améliorer votre site. Au vu du nombre de sites qu’il existe aujourd’hui, si un défaut, même mineur, survient sur votre site, cela peut vous faire perdre votre travail précédent sur le référencement. On pourrait comparer votre site à une casserole de lait qui chauffe, constamment à surveiller et à travailler pour éviter tout incident qui ruinerait votre travail.


Traduction : Guillaume Contal

Source : « 5 of the worst SEO mistakes clients make »

Abonnez-vous

Inscrivez-vous à notre newsletter (1 à 3 par mois)
Voir la dernière édition